LES ACCESSOIRES

L’Armurerie du château c’est aussi un espace de vente d’accessoires

Un grand choix de housses, fourreaux, étuis, valises et mallettes pour le transport des armes et munitions, de nombreux accessoires pour armes et produits de nettoyage pour l’entretien de vos fusils et carabines, rendront l’usage de vos armes plus sûr et plus confortable.

Valises à munitions et sacs à cartouches permettent de ranger vos munitions sans risque de les mélanger ni de les endommager lors du transport. Une valise rigide fermant à clé vous sera nécessaire lors de vos voyages de chasse, alors qu’un sac ou une besace à cartouches vous accompagnera dans vos battues et affûts aux migrateurs où la seule cartouchière ne suffit pas.

Egalement un choix de cannes-sièges et de trépieds de battue, dont certains grands modèles en hauteur.

 

Entretien des armes

Nettoyer et entretenir ses armes est un gage de sécurité et de longévité qui pourra vous éviter de coûteuses remises en état.

Nous avons sélectionné une gamme complète de nécessaires et d’accessoires de nettoyage pour l’entretien des fusils et carabines de tous calibres : trousses, mallettes et coffrets de nettoyage avec baguettes et écouvillons, ainsi que de très pratiques cordons de nettoyage.

N’oubliez pas d’y ajouter des produits d’entretien adaptés et performants tels qu’huiles et graisses en bombe aérosol, en boîte ou en lingettes, produits de bronzage des canons, et huiles spéciales pour crosses.

LEGISLATION SUR LE TRANSPORT DES ARMES

S’agissant des conditions de transport des armes de chasse, l’article 5 de l’arrêté ministériel du 1er août 1986 indique que « toute arme de chasse ne peut être transportée à bord d’un véhicule que placée sous étui ou démontée, dans tous les cas l’arme doit être déchargée » (1). Cette réglementation s’explique pour des raisons de sécurité et de lutte contre le braconnage.

À bord d’un véhicule ?

Sur l’ensemble des territoires privés ou publics, toute arme de chasse ne peut être transportée que déchargée et placée sous étui ou démontée à bord des véhicules tels que : camion, fourgon, autocar, voiture et sa remorque ou caravane tractée, camping-car, tracteur, engin agricole (moissonneuse-batteuse, remorque…), quad, moto, motocyclette, bicyclette, charrette tractée par un cheval (2), bateau à moteur.

A bord de chacun de ces véhicules, si l’arme n’est pas mise hors d’usage, le coup peut partir de façon inopinée. La réglementation, dont le premier objectif était de limiter les actions de braconnage, répond également à des préoccupations sécuritaires en matière de manipulation d’armes à feu. Sa bonne application est de nature à éviter bien des accidents dus à des armes chargées lors de leur transport.
De même, l’arme doit être totalement inopérante et ne doit pas pouvoir être chargée rapidement. C’est ainsi que le juge a reconnu le délit de chasse en temps prohibé le fait de circuler de nuit, dans une automobile où se trouve « à portée de main, un fusil chargé » (3).
Cette réglementation s’applique dans tous véhicules même si ceux-ci circulent sur un chemin privé ou hors de tous chemins carrossables.

Arme déchargée, placée sous étui ou démontée ?

Dans tous les cas, l’arme est déchargée si elle ne présente aucune munition ni dans le canon ni dans le chargeur. La munition ne doit être ni dans le chargeur, ni dans la chambre.
Dans le cas d’une arme semi-automatique ou a répétition manuelle, même si la chambre du canon ne contient pas de cartouche, le fait que le magasin ou le chargeur soit approvisionné en munition rend l’arme chargée. Son transport est donc interdit à bord d’un véhicule.
Il convient de ne pas confondre une arme déchargée et une arme non approvisionnée. Une carabine qui n’est pas approvisionnée peut cependant être chargée lorsque la chambre est vide mais que l’arme contient des munitions dans son chargeur.

A la chasse, entre deux traques par exemple, si vous devez emprunter un véhicule pour vous transporter, vous devez mettre votre arme sous étui.
Un étui souple de type « chaussette » recouvrant l’ensemble de l’arme dans toute sa longueur peut avoir l’avantage de répondre à l’obligation puisque l’arme déchargée doit être intégralement retirée pour être utilisée et cet étui est facilement utilisable et transportable pendant l’acte de chasse. (source ONCFS)